Tohu-Bohu

Forum généraliste
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The place beyond the pines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4168
Age : 37
Localisation : Au sommet
Emploi : Venerable du sommet
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: The place beyond the pines   Ven 5 Avr - 17:17



Luke, c'est un peu le motard trial badass, celui qui passe et qui ne s'attache pas, celui qui en dit plutôt pas assez que trop, celui qui fait rêver les enfants du
coin à la fête foraine. Le coin en question c'est Schenectady (en dialecte Indien, the place beyond the pines), une ville moyenne perdu dans la cambrousse Américaine ou Luke découvre qu'il a laissé une petit souvenir à Rosita lors de son passage l'année dernière. Contre toute attente, Luke va alors lâcher son gagne pain, le seul qu'il aurait pu garder sur la durée pour rester aux cotés de sa nouvelle famille. Des lors vont se succéder une série d'événements tragiques que je vous laisse découvrir par vos propres moyens.
Ryan Gosling dans un registre tout à fait Goslingien ne déçoit logiquement pas. Au passage, assumer avec autant de charisme la décoloration Eminem et des fringues dignes des trailers parks les plus reculés n’est vraiment pas donné à n’importe qui. Un Bradley Cooper à contre emploi et une Eva Mendes très juste dans le ton habitent parfaitement les autres personnages principaux qui déjà ne manquent pas de profondeur. L'image est superbe est l'Amérique "d'en bas" est filmée avec beaucoup de délicatesse. Le scenario est subtil. Comme placés en apesanteur tant le rythme du film est flottant, on est violemment rattrapé par des scènes d'actions hyper pêchues et parfaitement maitrisées. L’histoire nous promène ensuite sur plusieurs générations. Inévitablement on attend de voir arriver le dénouement tragique sans savoir exactement quelle forme il va prendre. Le temps passe, les problèmes demeurent finalement immuables tout comme le décors. Le réalisateur joue des époques comme d'autant de filtres qu’il transpose sur les personnages et les lieux. Le message n'en est que plus fort. La fatalité pour lui n'est que la persistance des erreurs du passé. Celles qui ont été commises avant vous et dont les effets continueront à exister après. Un écho, la résonnance qui vous traversera sans qui vous n'y puissiez rien ou plus justement pas grand chose. En d'autres mots, le karma ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nba.com
JB40230
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9584
Age : 40
Localisation : Paris XVII
Emploi : Performance and continuous improvement
Loisirs : Deep throat adventures
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Re: The place beyond the pines   Sam 6 Avr - 14:46

Très fidèle à l'idée du film je ne l'aurai pas mieux écris, ce "life movie" inscrit la tragédie grecque dans notre temps. Mention spéciale à Ray Liota qui joue encore son propre rôle dans ce film, il est devenu son personnage :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tohu-bohu.forumactif.com
 
The place beyond the pines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La première place
» Faites place nette !
» elle parle à sa place
» Nous prendrons la place d'un ange déchu
» Chez nous aussi le langage se met en place

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tohu-Bohu :: Détente :: La Toile :: Critiques-
Sauter vers: