Tohu-Bohu

Forum généraliste
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les émotifs anonymes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyler Durden
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12661
Age : 37
Localisation : 48°52 2°20
Emploi : educateur dans un centre spécialisé pour Nivernais
Loisirs : le bilboquet, le curling sur sable, la poésie norvégienne du 14ème siecle
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Les émotifs anonymes   Lun 3 Jan - 20:01


C’est très difficile de critiquer ce film…tellement il est gentil…ben oui les gens émotifs sont des gens gentils tout plein et qui en plus font du chocolat…
Alors les points positifs : Poelvorde et Carré très bons comme d’habitude, une ambiance assez juste, une histoire simple (on évite de sombrer dans le comique de situation et le quiproquo), ca laisse le sourire
Négatifs : pas vraiment de consistance, persos pas assez poussés dans leur retranchement comique, j’aurai aimé un Poelvorde plus agressif à cause de sa timidité (l’entretien d’embauche en mieux quoi), trop gentil, très court, pas de second rôle
Un film sympathique a voir en famille gentiment un dimanche soir au coin d’un gentil feu en mangeant des trucs gentils

_________________
Dr. Peter Venkman: We came, we saw, we kicked its ass!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emilio_bratcho
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6200
Age : 40
Localisation : Dans ton cul
Emploi : Opticien ébéniste
Loisirs : Le kung-fu, les pizzas et les fleurs
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Les émotifs anonymes   Mar 4 Jan - 1:02

Critique gentille aussi.

_________________
Never grow up my friends !
What's this long hard thing ? My machete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MattDamon
Rambo des bacs à sable
Rambo des bacs à sable
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 31
Localisation : Au fond à gauche
Emploi : Inventeur de Schnapps
Loisirs : Manger des disques lasers de Dorothée
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Les émotifs anonymes   Mer 5 Jan - 16:44

Perso j'ai beaucoup aimé. Poelvoorde est vraiment exceptionnel dans ce role qui ne lui est pas habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Costan_Nia
Rambo des bacs à sable
Rambo des bacs à sable


Masculin
Nombre de messages : 163
Age : 36
Emploi : Dresseur de pokemons
Loisirs : taxidermie, twirling batons, fabrication de bracelets bresiliens
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Re: Les émotifs anonymes   Mer 5 Jan - 16:56

Ma critique : Film gnan gnan ...

On aurait pu s'attendre à mieux que filmer des gens qui ne parlent pas ... marrant au début mais le comique de répétition s'essoufle, et le cote emotif est vraiment poussé à l'extreme (cf. Scene du restaurant...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emilio_bratcho
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6200
Age : 40
Localisation : Dans ton cul
Emploi : Opticien ébéniste
Loisirs : Le kung-fu, les pizzas et les fleurs
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Les émotifs anonymes   Mer 5 Jan - 22:02

Tu n'as qu'un coeur de pierre Costan Nia, tout le monde le sait !!!

_________________
Never grow up my friends !
What's this long hard thing ? My machete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les émotifs anonymes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les émotifs anonymes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les émotifs anonymes
» ma convertion et les motifs de mon engagement pour me connaitre.
» Les Pessimistes anonymes
» Appels anonymes
» Les langues africaines et l’écriture : Imprimés anonymes en langues africaines 1830-1960

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tohu-Bohu :: Détente :: La Toile :: Critiques-
Sauter vers: