Tohu-Bohu

Forum généraliste
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lundi 11 mai 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
emilio_bratcho
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6200
Age : 40
Localisation : Dans ton cul
Emploi : Opticien ébéniste
Loisirs : Le kung-fu, les pizzas et les fleurs
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 10:56

Obama aura-t-il la peau des ours polaires ?

Nous sommes si prompts à célébrer la rupture que le nouveau président impose à l’Amérique qu’on en oublie les décisions qui se situent dans la droite ligne de son prédécesseur. Pourtant, celle qui suit est savoureuse.

Il y a un an, l'ours polaire a été inscrit sur la liste américaine des espèces menacées en raison de la fonte des glaces de l'Arctique, accélérée par le réchauffement climatique. Mais le gouvernement Bush avait alors décidé de limiter cette protection, en spécifiant qu'aucune action menée en dehors de la région Arctique ne pouvait être considérée comme une menace pour l'espèce. En clair: l’industrie américaine pouvait tranquillement continuer à émettre son CO2 dans l’atmosphère, tant que ce n’était pas à partir des glaces de l’Arctique. On reconnait bien là toute l'intelligence de Bush.

En mars, le Congrès avait autorisé le secrétaire d’état à l’intérieur, Ken Salazar, à modifier cette règle dans un délai de 60 jours. Le délai prenant fin samedi, c’est vendredi que Ken Salazar, qui a d’autres chats à fouetter, s’est fendu d’une rapide conférence de presse pour annoncer la nouvelle: l’administration Obama ne va pas annuler la décision de Bush. Tollé chez les écologistes. Persiflage chez les Républicains. Où est l’indignation des écologistes? Où est Al Gore? Telles sont les questions posées par Dana Perino, ex-porte-parole de la Maison-Blanche, du temps de Bush, dans ce billet. "Cela dépasse largement la question de l'ours polaire en Arctique et pourrait mettre en danger les emplois et l'activité économique dans tout le pays", a prévenu le républicain Doc Hastings, responsable de la commission en charge des Ressources naturelles au sein de la Chambre des représentants, en se félicitant du choix démocrate.

A l’époque, les écologistes s'étaient opposés à cette règle, tout comme de nombreux parlementaires, estimant que ces limites violent l'Endangered Species Act. En effet, les gaz à effet de serre émis par des centrales électriques, des usines ou des véhicules ne connaissent pas les frontières. Ils constituent, de fait, une menace pour la survie de l'ours polaire. Et pour bien d’autres habitats, ajouterais-je.

Salazar, un peu gêné aux entournures, a reconnu que la plus grande menace pour les ours polaires était la fonte des glaces de l’Arctique, causée par le réchauffement, mais que la loi sur les espèces menacées n’était pas la plus appropriée pour protéger les plantigrades des changements climatiques. Quoi alors? Une stratégie énergétique et climatique révolutionnaire, plutôt. On attend la copie américaine avec impatience pour les négociations climatiques de la fin de l'année à Copenhague. En attendant, les écolos demandent à Salazar s’il vaut mieux utiliser un outil juridique imparfait ou carrément laisser tomber les protections induites par cet outil ?

Jusqu’à présent, c’est la décision la plus impopulaire de l’ère Obama auprès des écolos américains. Greenpeace a réuni plus de 80000 signatures réclamant la protection des ours et 45 professeurs de droit ont écrit à Salazar pour qu’il revienne sur la décision de Bush. Ce décret est un "avis de mort" pour les ours polaires, d'après Bill Snape, conseiller du Centre pour la diversité biologique. "Avec un habitat en train de fondre, l’ours polaire a besoin d’une protection totale de la loi sur les espèces menacées."

La population des ours de l'Arctique, de l'Alaska au Groenland a doublé depuis les années 1960, passant de 12000 à 25000, mais les scientifiques prédisent un déclin significatif de leur nombre dans les prochaines décennies. Ainsi, 15000 ours polaires pourraient disparaître, notamment ceux de la baie d'Hudson, de l'Alaska et du Canada. L'Union mondiale de la conservation de la nature classe l'espèce parmi les 16000 qui sont menacées dans le monde et estime que leur nombre reculera de 30% d'ici les 45 prochaines années. Quant à la banquise, elle diminuera de 50 à 100% d'ici 50 à 100 ans.

OBAMA EST COMME LES AUTRES !!!!!

_________________
Never grow up my friends !
What's this long hard thing ? My machete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4168
Age : 37
Localisation : Au sommet
Emploi : Venerable du sommet
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 11:11

non sans dec ?!? grr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nba.com
La Poutre de Douala
VIP
VIP
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1445
Age : 37
Localisation : Worldwide
Emploi : Suppôt du grand capital
Loisirs : Regarder Cucus tomber en panne d'essence sur l'Autoroute
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 11:40

Il ya des gens comme Bratch' qui sont apparemment surpris qu'OBAMA ne soit pas parfait!! ça viendra, garde espoir mec

_________________
OBAMAsquéééééééé ohéééééééééé ohééééééééé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB40230
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9584
Age : 40
Localisation : Paris XVII
Emploi : Performance and continuous improvement
Loisirs : Deep throat adventures
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 13:14

Je verrai bien un peau d'Obama devant ma cheminée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tohu-bohu.forumactif.com
emilio_bratcho
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6200
Age : 40
Localisation : Dans ton cul
Emploi : Opticien ébéniste
Loisirs : Le kung-fu, les pizzas et les fleurs
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 15:13

La poutre, idolâtrer ce genre d'individus est la preuve d'une cessité morale effarante ! Il a les pieds et poings liés par les lobbies et autres forces en présence. Il est déjà en train de se faire étouffer petit à petit.
Libère-toi de tes chaînes d'adoubeur des icônes afro-américaines, tu peux avoir une identité à part entière, yes you can.

_________________
Never grow up my friends !
What's this long hard thing ? My machete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4168
Age : 37
Localisation : Au sommet
Emploi : Venerable du sommet
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 16:24

Est ce que je venere cohn bendit ou paul scholes moi (icone rousso-franco germande).

Je suis libre !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nba.com
La Poutre de Douala
VIP
VIP
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1445
Age : 37
Localisation : Worldwide
Emploi : Suppôt du grand capital
Loisirs : Regarder Cucus tomber en panne d'essence sur l'Autoroute
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 18:10

Bratch', je pense que la cecité (eh oui, ça s'écrit comme cela!..j'te taquine Jib c'est pire) c'est aussi de croire qu'on peut être parfait. Franchement, Barack, à mon avis n'a meme pas regardé le dossier des Ours plus de 5 minutes depuis qu'il a prêté serment, je suis prêt à le parier. Il fait face à une grave crise financière, il met en place un programme d 'économie de 2000 Milliards de dollards sur 10 ans pour réaliser sa promesse de campagne de couverture santé pour tous alors qu'elle n'est qu'à 50%, et tu lui demandes de s'occupper...des Ours?? Sauf ton respect, ces chères bébêtes sont sans doutes très importantes à notre écosystème et blablabla....mais entre oeuvrer pour me donner des soins qd je suis malade et oeuvrer pour que l'Ours polaire mange bien, si je suis américain, j'ai vite choisi.
Alors, avant de déblaterer sur un pseudo fanatisme de ma part, je crois qu il convient au préalable lorsqu'on veut parler d'Obama, de lister froidement, objectivement, ce qu il a initié depuis ...Janvier et ce sur quoi il a merdé. Crois-moi ça vaut le détour. Et au cas où tu serais trop fatigué pour faire cet exercice, ce qui est hautement compréhensible (on n'a pas que ça à foutre), je te conseille de cliquer sur le net et d'aller voir son bilan des 100 jours dressé par les associations de presse..ça c'est passé la semaine dernières aux US et la note donnée par les médias INDEPENDANTS (ils ne sont pas africains ces médias, je précise) est plus qu'encourageante. Quand on voit l'état dans lequel il récupère ce pays, je trouve que ses mesures vont globalement dans le bon sens...
Maintenant si tu veux te focaliser sur les Ours et les Pingouins....

_________________
OBAMAsquéééééééé ohéééééééééé ohééééééééé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Durden
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12661
Age : 38
Localisation : 48°52 2°20
Emploi : educateur dans un centre spécialisé pour Nivernais
Loisirs : le bilboquet, le curling sur sable, la poésie norvégienne du 14ème siecle
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 18:55

La Poutre de Douala a écrit:
...pour réaliser sa promesse de campagne de couverture santé pour tous alors qu'elle n'est qu'à 50%,..

what??? 50% où ca??c'est des nouveau riches??what

Il n'y a pas de couverture de santé aux US...sauf si on considère Medicaid et medicare comme telle...c'te bonne blague...
aux Us c'est l'employeur qui t'assure via des compagnies privées qui te donnent accès a certains soins en fonctions de ce que leur paye ton employeur et ton petit salaire...
donc
1/ t'as intérêt à avoir un boulot
2/ t'as intérêt à avoir un bon boulot
3/ t'as intérêt d'avoir un bon employeur...

le reste c'est des histoires pour les enfants, tous les pays européens crèvent de leur système de santé, la France en tête et se dirigent vers un modèle bismarkien après avoir rencontré les limites budgétaires du système beveridgien

_________________
Dr. Peter Venkman: We came, we saw, we kicked its ass!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4168
Age : 37
Localisation : Au sommet
Emploi : Venerable du sommet
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 18:59

Les ours c'est bien plus important que le systeme de santé americain de par ce que ca implique pour les generations futures et l'avenir de la planete. mais bien sur, c'est moins demagogique ...

J'ai rien contre Obama, c'est le systeme qui veut ca mais ca ne rend pas vraiment optimiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nba.com
La Poutre de Douala
VIP
VIP
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1445
Age : 37
Localisation : Worldwide
Emploi : Suppôt du grand capital
Loisirs : Regarder Cucus tomber en panne d'essence sur l'Autoroute
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 19:13

Moi je prefere me soigner avant que l'ours soit soigné...ça reste mon avis

_________________
OBAMAsquéééééééé ohéééééééééé ohééééééééé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Durden
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12661
Age : 38
Localisation : 48°52 2°20
Emploi : educateur dans un centre spécialisé pour Nivernais
Loisirs : le bilboquet, le curling sur sable, la poésie norvégienne du 14ème siecle
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 19:26

ben ouais...faut voir le nombre d'ours blanc qui reste au Cameroun, on comprend tout de suite mieux...
Ursus maritimus (l'ours blanc) est l'un des mammifères les plus intelligents, une sorte d'Einstein des ours...peut être avait il quelque chose a nous apprendre...

_________________
Dr. Peter Venkman: We came, we saw, we kicked its ass!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Poutre de Douala
VIP
VIP
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1445
Age : 37
Localisation : Worldwide
Emploi : Suppôt du grand capital
Loisirs : Regarder Cucus tomber en panne d'essence sur l'Autoroute
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 20:54

Quelle réforme du système de santé aux États-Unis ?






La réforme du système de santé américain fait partie des promesses électorales de Barack Obama ; aucun des candidats à l’élection présidentielle de novembre 2008 ne prévoyait de laisser le système de santé du pays en l’état. Ce semblant de « consensus réformateur » s’explique par les résultats catastrophiques du système de santé américain sur le plan économique. Il ne masque pas, toutefois, les profonds clivages idéologiques révélés par la compétition électorale lors des élections primaires républicaines et démocrates, puis au cours de la campagne opposant John McCain à Barack Obama. De plus, l’histoire du système de santé américain et les cent premiers jours de l’administration Obama montrent que l’obstacle principal à une réforme d’envergure de ce système réside au cœur du régime politique américain, dans la séparation des pouvoirs entre la Maison Blanche et le Congrès.



Tom Daschle aux côtés de Barak Obama, le 11 décembre 2008, jour de l'annonce officielle de sa nomination au poste de Secrétaire d'Etat à la Santé | The Obama-Biden Transition Project, Flickr, sous licence Creative Commons



La couverture santé aux États-Unis repose primordialement sur une base assurantielle privée, financée et contrôlée par les employeurs. Ces assurances sont complétées, au niveau des États fédérés, par plusieurs dispositifs publics de financement des soins pour les foyers les plus pauvres et pour les enfants (Medicaid), et au niveau fédéral, par un pilier assurantiel public pour les personnes âgées ou handicapées (Medicare). Ce système de couverture ne garantit pas un accès universel à la protection maladie : en 2007, plus de 45 millions de personnes (environ 18% de la population en dessous de 65 ans) n’avaient accès à aucune couverture santé aux États-Unis(1) .

En plus d’être très inégalitaire et d’aboutir à des résultats sanitaires médiocres pour une large fraction de la population, ce système présente la particularité de coûter extrêmement cher aux pouvoirs publics, dont la part de financement représente entre 45% et 60% des dépenses annuelles de santé selon les estimations(2) . En conséquence, le système de santé américain est à la fois un marché concurrentiel privé et un poste de dépense colossal pour la collectivité.

Dans ce contexte, la santé s’est rapidement hissée au deuxième rang des principaux enjeux de l’élection présidentielle américaine, derrière l’état de l’économie et à égalité avec la lutte contre le terrorisme (3) . Un clivage partisan apparaît dès les élections primaires, qui furent particulièrement compétitives dans la mesure où, contrairement aux élections présidentielle précédentes, celle de novembre 2008 ne contenait aucun candidat sortant. Alors que le camp républicain mettait en avant la réduction des dépenses de santé, électeurs et candidats démocrates (dont Hillary Clinton, à laquelle on attribue souvent l’échec de la précédente tentative majeure de réforme du système de santé, survenu sous le mandat présidentiel de son mari en 1994) émettaient une préférence plus marquée pour l’universalisation de la couverture santé(4) . Ce clivage a persisté dans la campagne opposant John McCain à Barack Obama(5) , dont l’élection à la présidence des États-Unis se traduit par un espoir de changement structurel dans l’organisation du système de santé.
Le poids des contraintes institutionnelles

Au-delà des clivages partisans, la contrainte institutionnelle propre au système politique américain rend cependant toute réforme du système de santé des États-Unis particulièrement difficile. Le projet de réforme avancé par le président démocrate s’insère dans la trajectoire historique du système de santé américain, qui montre que ce système résulte d’accords politiques réalisés dans des conjonctures politiques très clivées, au lieu de bénéficier d’une période de consensus national comme celle du New Deal ou de l’immédiat après-guerre. Sa réforme, aussi bien au niveau de la couverture santé que de la régulation médico-économique des soins, s’est constamment heurtée à des intérêts privés tout à fait capables de dresser une partie du Congrès contre un projet présidentiel, comme ce fut le cas en 1994(6) . La stricte séparation des pouvoirs aux États-Unis requiert, dans ce cas de figure, un fort leadership de l’exécutif auprès des chambres parlementaires, ce que la nomination de l’ancien sénateur Tom Daschle au titre de secrétaire d’État à la santé (Health and Human Services Secretary) devait fournir à l’administration présidentielle (7) .

Au cours des derniers mois, un événement contingent majeur est venu perturber le cours de la réforme : fragilisé dans l’opinion publique par un scandale fiscal, Tom Daschle a dû renoncer à son poste de secrétaire d’État. Le scandale s’est moins nourri de sa défaillance face à l’extraordinaire complexité des règlements appliqués par l’Internal Revenue Service que de sa carrière parallèle de lobbyiste, qui n’a pourtant rien d’exceptionnelle dans le système politique américain(8) . Suite à ce scandale, Barack Obama a reconnu avoir « foiré » (I screwed up)(9) et a réparti le leadership de sa réforme du système de santé entre deux personnes, Kathleen Sebelius, ancienne gouverneure démocrate de l’État du Kansas et nouvelle secrétaire d’État à la santé, et Nancy-Ann DeParle, qui dirigera le White House Office for Health Reform et qui devra soigner les relations de l’exécutif avec le Congrès.

La comparaison des enjeux politiques liés à la santé en Europe et aux États-Unis révèle un fossé d’incompréhension, auquel contribuait, paradoxalement, le film de Michael Moore, Sicko, sorti en 2007. Un aperçu plus nuancé des facteurs institutionnels et politiques dans lesquels s’encastrent les projets de réforme du système de santé américain fait apparaître les lignes de clivages et les contraintes qui continuent de s’exercer sur l’administration de Barack Obama, même dans une situation de crise économique propice aux réformes structurelles. En conséquence, la réduction des dépenses de santé et l’extension de la couverture maladie aux États-Unis continue de reposer sur la maîtrise du leadership politique dans les différentes branches du système politique, ce que les échecs du passé et les tensions du présent illustrent clairement

_________________
OBAMAsquéééééééé ohéééééééééé ohééééééééé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emilio_bratcho
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6200
Age : 40
Localisation : Dans ton cul
Emploi : Opticien ébéniste
Loisirs : Le kung-fu, les pizzas et les fleurs
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Lun 11 Mai - 23:57

Ils sont trop blancs pour toi les ours c'est ça ?????

_________________
Never grow up my friends !
What's this long hard thing ? My machete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB40230
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9584
Age : 40
Localisation : Paris XVII
Emploi : Performance and continuous improvement
Loisirs : Deep throat adventures
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Mar 12 Mai - 3:05

La poutre il est fan de l'ours brun. Et si l'ours blanc disparait et avec lui toutes les autres espèces en sursit ce ne sont que les prémices de notre déchéance. La contrepartie d'être le seul mamifère conscient de sa propre existence c'est de limiter sa vision à l'échelle de sa présence sur terre, n'est ce pas Poutros n'essaie pas de minimiser notre responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tohu-bohu.forumactif.com
Marcus
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4168
Age : 37
Localisation : Au sommet
Emploi : Venerable du sommet
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Mar 12 Mai - 11:17

La Poutre de Douala a écrit:
Moi je prefere me soigner avant que l'ours soit soigné...ça reste mon avis

Le probleme c'est qu'une fois que l'ours blanc sera eteint, il ne restera plus personne pour te soigner, toi ou Kunta Junior ou Junior de Kunta Junior ... La seul chose qu'il te restera à faire ce sera de regarder la lente agonie de la planete qui n'ira pas sans guerre/catastrophe naturelle/epidemie/famine.

Esperons juste qu'on aura trouvé le moyen d'aller saloper une autre planete d'ici la ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nba.com
La Poutre de Douala
VIP
VIP
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1445
Age : 37
Localisation : Worldwide
Emploi : Suppôt du grand capital
Loisirs : Regarder Cucus tomber en panne d'essence sur l'Autoroute
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Mar 12 Mai - 11:44

Messieurs, je comprends vos préoccupations d'Ours. J'espère juste que vous êtes conscients de vivre dans un continent où vous êtes choyés et où vous avez le loisir de vous attaquer à des problèmes de riches..Non mais sans déc', venez faire un tour en Afrique et parlez écologie ou Ours Brun à des gens qui vivent une crise économique depuis des dizaines d'années, vous risquez de pas comprendre ce qui vous arrive. Moi je dis que je sais bien que l'Ours là ben il est utile à chépa quoi, mais à un américain qui peut pas se soigner ou qui perd son toit etc... c'est le cadet de ses soucis de savoir que son arrière petit-fils va souffrir de la disparition d'espèces. Il ya des priorités dans les problèmes, et il n'y a bien que ceux qui n'en ont pas sur l'instant pour se pencher sur les problemes que rencontreront leurs enfants..C'est beau dans un sens messieurs...beaucoup aimeraient etre comme vous..mais je crois que d'avoir une carte vitale depuis toujours et d'avoir beaucoup d'acquis vous éloignent de la perception selon laquelle d'autres sont loins de tout ça et ont d'autres ...ours à fouetter!

_________________
OBAMAsquéééééééé ohéééééééééé ohééééééééé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4168
Age : 37
Localisation : Au sommet
Emploi : Venerable du sommet
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Mar 12 Mai - 12:38

On est d'accord, je suis privilegié etc ... Bien sur.

Mais la metaphore cycliste te parlera j'en suis sur. A force d'etre dans le rouge et la tete dans le guidon, tu oublies de lever les yeux et la "BAM" tu te manges un spectateur, el diablo ou Jean Rene Godart en moto. Et la ton tour il est fini meme si t'as pris les points de la montagne.

Ce que je veux dire, c'est que oui, avoir la tete hors de l'eau ca te permet de prendre un peu de recul et de voir que la mort de l'ours blanc en Alaska ou des grands singes en Afrique c'est juste l'etape avant la tienne. C'est comme aller chez le manucure quand t'as un cancer generalisé metastasé et qu'il te reste une semaine a vivre ...

Les premiers à trinquer ce seront les pays pauvres d'ailleurs (qui commencent deja à payer l'addition).

Alors oui, l'ecologie c'est peut etre le dernier souci du pecun africain moyen mais c'est juste parce qu'il est trop le nez dans le tableau pour voir l'oeuvre dans son integralité et ca va lui revenir dans la gueule big time.

Exemple: la piraterie en somalie au depart c'est les pecheurs qui arment leurs bateaux pour empecher les mega tanker d'aller deposer des tonnes de dechets dans les eaux territoriales. Dechets dechargés pour 10 fois moins cher qu'en Europe et ce pour financer la guerre. Pollution ==> plus de poisson ==> famine ==> guerre ==> pollution ==> etc ...

Et je te passe le pillage / destruction de l'afrique par les chinois (entre autres).

De toute facon, l'argument va expliquer a l'homme de la rue bla bla bla il est 0 car l'homme de la rue est bete par definition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nba.com
La Poutre de Douala
VIP
VIP
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1445
Age : 37
Localisation : Worldwide
Emploi : Suppôt du grand capital
Loisirs : Regarder Cucus tomber en panne d'essence sur l'Autoroute
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Mar 12 Mai - 13:34

Tu peux pas demander à un homme ds le besoin de se soucier de tout ça. Il n'en a cure: il est dans l'instinct de survie primaire. Et pour en revenir à Obama, je suis sûr que tout le monde l'aurait critiqué s'il avait fait de la lutte contre l'extinction de l'ours une priorité devant tous les autres sujets auxquels il s'est attelé..Dans un monde idéal selon moi, un monde fiction, si dans 4 ans ou 8 ans avec 2 mandats, Obama laisse une amérique prospere où il fait bon vivre et qu il n'a pas pu régler le probleme de l'Ours, alors moi je lui tirerai qd meme mon chapeau..Si vous avez un candidat parfait à présenter, ya une élection ds 4 ans

_________________
OBAMAsquéééééééé ohéééééééééé ohééééééééé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emilio_bratcho
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6200
Age : 40
Localisation : Dans ton cul
Emploi : Opticien ébéniste
Loisirs : Le kung-fu, les pizzas et les fleurs
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Mar 12 Mai - 13:48

Prends du recul, l'ours blanc ce n'est que la partie émergée de l'iceberg, ce n'est qu'une image: grosso modo, l'administration Obama ne fait rien pour réduire les émissions de gaz, sous prétexte que des millions d'emplois sont en jeu, du coup ça ne contribue pas à préserver l'environnement et les premiers à trinquer seront les ours... puis le reste viendra, la sécheresse, la famine, etc... et les premiers touchés seront sans doute les pays les moins avancés comme le disait marcus !
Donc effectivement, l'Africain moyen a d'autres chats à fouetter que de s'occuper des ours blancs, il faut d'abord qu'il trouve comment il va bouffer et faire bouffer ses enfants aujourd'hui (NDLR: il n'a qu'à avoir moins de femmes et moins niquer, criminel !!!). Donc l'Ours Blanc, il n'a qu'à se démerder.
Maintenant ce n'est pas parce que nous nous sommes privilégiés et qu'aujourd'hui nous n'avons pas ce problème de survie que nous ne devons pas nous occuper des problèmes de riches comme tu dis.
Et l'administration Obama pourrait trés bien choisir par exemple de focaliser ses investissements sur le développement des énergies durables, les emplois induits seraient alors importants et on ferait donc d'une pierre 2 coups. c'est la théorie des cycles économiques: il y a eu l'automobile, l'internet, aujourd'hui ça va être le développement durable le prochain cycle, il est déjà entamé d'ailleurs....
Donc bon, soutenons l'ours blanc, ça ne peut faire que du bien à tout le monde !
Tout est lié, c'est l'effet papillon !!!! Eh oui, désolé, encore un autre animal....

_________________
Never grow up my friends !
What's this long hard thing ? My machete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Poutre de Douala
VIP
VIP
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1445
Age : 37
Localisation : Worldwide
Emploi : Suppôt du grand capital
Loisirs : Regarder Cucus tomber en panne d'essence sur l'Autoroute
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Mar 12 Mai - 14:07

probleme de riche Bratch'! Qd Obama (eh oui c bien lui) marrie FIAT à...chéplu quel géant de l'auto aux US, il sauve directement cette entreprise..Il sauve directement des milliers d'emplois et des salaires...L'administration Obama est bourrée de mecs aussi intelligents voire meme sans doute plus que vous (bon d'accord plus que nous, je m'inclue)...ils connaissent toutes tes théories de cycle et ils savent qu on peut faire des politiques de Long Terme..Seulement il ya des situations d'urgence..L'automobile et ses emplois aux US c'en est une..La santé et le logement ont été définis omme priorités. Le terrorrisme l'est toujours. Tu ne peux mimille mener des politiques qui donneront leurs fruits ds 20 ans pendant que des gens n'ont pas de toit et qu'ils crevent de faim. Arretez de penser que vous voyez des problemes que des millions d'autres ne voient pas. On appelle cela de la real politik tout simplement. Obama n'a pas créé l'exinction des Ours, il hérite, comme nous tous de ce probleme. Il a certes les moyens de mettre en place des mesures pour limiter tout ça. Il fait face à un arbitrage entre des emplois tout de suite et l'environnement. La peste ou le choléra? Il choisit. C'est ce qu on lui demande...les ours pleurent, les hommes pleureront peut etre demain, mais il tente d'aider les millions d'américains qui ont voté pour Lui et pour McCain. Que se passerait-il s'il aidait les Ours en 1er? Vous etes les memes qui seriez les premiers à critiquer la nullité de sa vigueur contre le chômage.

_________________
OBAMAsquéééééééé ohéééééééééé ohééééééééé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4168
Age : 37
Localisation : Au sommet
Emploi : Venerable du sommet
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Mar 12 Mai - 15:38

Faux, je serai le premier a applaudir un president avec des burnes (ceci dit il se ferait descendre par l'un ou l'autre des lobby qui verolent la société occidentale en general et americaine en particulier - rappelons la phrase de Eisenhower lors de son discours de fin de mandat : "mefiez du complexe militaro industriel", on rajoutera les petroliers, les pharmaceutiques, les assurances santé privées et j'en passe).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nba.com
Marcus
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4168
Age : 37
Localisation : Au sommet
Emploi : Venerable du sommet
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Mar 12 Mai - 15:55

Le systeme politique democratique americain fait que les lobbies portent les elus au pouvoir et les tiennent de A a Z. Les decisions prises par les presidents americains ne vont donc pas dans le sens des americains mais des puissants lobbies. Il n'existe pas de lobbies des ours. Les hommes politiques americains echangent leurs burnes contre des valises de billets. Obama comme les autres.

En Afrique c'est pire mais au moins ca a le merite d'etre clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nba.com
La Poutre de Douala
VIP
VIP
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1445
Age : 37
Localisation : Worldwide
Emploi : Suppôt du grand capital
Loisirs : Regarder Cucus tomber en panne d'essence sur l'Autoroute
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Mar 12 Mai - 17:45

Marcus a écrit:
Faux, je serai le premier a applaudir un president avec des burnes

Y'en aura combien comme toi qui feraient ça? Et deuzio, oublie que t'habites Las Cases, que tu bosses comme successeur de Kerviel et que t'es bardé de gros diplômes qui te mettent à l'abri de la faim..En gros t'es dans le Vrai besoin...Ton président te parle d'Ours..Franchement, à ce moment là, t'en as rien à cirer..Le souci c'est que vous arrivez pas à vous mettre dans cette situation.
Par ailleurs, qu'un président soit confronté aux lobbies c'est une chose...J'ai meme presqu'envie de dire c'est normal..Soyons réalistes... Mais alors quoi? Il décide de fermer Guantanamo, de révéler les comptes rendus d'interrogatoire, de faire le Premier pas vers Cuba (je te parle meme pas de ses propositions au sommet des Amériques)..Pire ou mieux, il dit tout de go à l'Iran "Pacifions nos relations"...Dis-moi, le fameux complexe militaro il a dû avoir du mal à avaler son steack au déjeuner. Quand il conditionne une partie de l'aide d'Etat à l'industrie automobile contre une reconversion dans un mode de voiture moins polluante, ahh là oui, on relève pas..j'ai pas vu un article sur TB hein! (lol, je m'enflamme expres)..Non mais sérieux les mecs, reprenez ses décisions une par une y compris celles que j'ai citées plus haut et démontrez moi que ça va dans le mauvais sens...Et d'ailleurs j'oubliais le discours assez ferme que Joe Biden est allé balancer aux alliés historiques Israeliens ya 2 semaines...il est pourtant pas question qu'ils lâchent Israel, mais je me souviens pas d'un discours aussi franc des US vers Tel Aviv depuis longtemps.
Alors, pauvres Ours, souffrez qu'on s'occupe pas encore de vous...on est bien conscients qu'à cause de ce qu'on vous fait on va tous mourir, mais Obama (que certains ici prennent pr un messie, un sauveur) fait ce qu'il peut

_________________
OBAMAsquéééééééé ohéééééééééé ohééééééééé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4168
Age : 37
Localisation : Au sommet
Emploi : Venerable du sommet
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Mar 12 Mai - 18:17

Te trompe pas, je ne pense pas qu'Obama soit le pire president americain loin de la. Le probleme c'est qu'encore une fois on a une politique court termiste. Et que ca c'est pas ballsy. Moi, j'attendais pas grand chose de lui donc on ne peut pas dire que je sois decu.

Ok Cuba, l'Iran c'est un tournant mais il n'est pas initié par Obama mais par la crise. Les US n'ont plus les moyens d'etre en guerre avec tout le monde ... Les US sont exsangues. Le deficit budgetaire creve le plafond et Government Sachs of america (bernanke, Paulson Geitner etc ...) vont etre obligé de devaluer le dollar dans les tres grandes largeurs pour pouvoir honorer les obligations d'etat americaines.

Donc d'accord avec toi, Obama fais ce qu'il peut: il rame. D'ailleurs la strategie Afghane, faudra m'expliquer (changement de commander in chief etc ...)
Mais la ou je te reprenai c'est quand tu dis que le probleme ecologique c'est pas une preocupation principale de l'homme de la rue. Que ce soit à Paris, à Douala ou a Carracas, la preoccupation de l'homme de la rue c'est sa gueule, c'est comme ca, c'est dans la nature humaine. Alors je comprends tres bien que l'ours ca lui passe la ... Je reproche juste a la representation politique de vouloir nous faire croire qu'elle a une vision differente du vulgum pecum alors que c'est exactement la meme chose (exp 100) ... L'eau ca mouille et les guerres c'est mal ...je sais ... Je sais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nba.com
emilio_bratcho
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6200
Age : 40
Localisation : Dans ton cul
Emploi : Opticien ébéniste
Loisirs : Le kung-fu, les pizzas et les fleurs
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   Mar 12 Mai - 18:43

Ouais, comme Marcus:
1/ Défendre les ours, ça ce serait "ballsy" (j'adore ce mot !!),
2/ Comme les autres, les lobbies tiennent BO par ses balls,
3/ il a quand même fait des choses bien mais bordel il n'aime pas les ours ou quoi ?

_________________
Never grow up my friends !
What's this long hard thing ? My machete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lundi 11 mai 2009   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lundi 11 mai 2009
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» lundi 13 avril 2009
» Observations du Lundi 14 Décembre 2009
» BILAN HIVER 2008/2009
» Massif du Pilat (départements 07-42-43-69), saison 2008/2009
» 2009: Vers 16h00 - Observation près de Nantes - (44)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tohu-Bohu :: Agora :: Place publique :: Blabla-
Sauter vers: