Tohu-Bohu

Forum généraliste
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les fils de l'homme

Aller en bas 
AuteurMessage
Tyler Durden
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
Tyler Durden

Masculin
Nombre de messages : 12661
Age : 39
Localisation : 48°52 2°20
Emploi : educateur dans un centre spécialisé pour Nivernais
Loisirs : le bilboquet, le curling sur sable, la poésie norvégienne du 14ème siecle
Date d'inscription : 18/01/2005

Les fils de l'homme Empty
MessageSujet: Les fils de l'homme   Les fils de l'homme EmptyLun 30 Oct - 16:32

Les fils de l'homme 18674404

Ce film semble sortir dans un certain anonymat alors qu’il met a l’affiche Clive Owen, Julian Moore ou encore Mickael Caine, le tout sous la direction de Cuaron…étrange…
Etrange tout autant que ce film dans le lequel on plonge très rapidement pour n’en ressortir qu’à la fin, le rythme est soutenu, les acteurs convaincant et l’histoire très perturbante. 2025, l’humanité est condamné. Toutes les femmes sont stériles et seul le Royaume Uni résiste au chaos qui a envahi le monde, le tout a base de régime fasciste. Au delà de l’aspect science fiction qui ne parait pas si irréalisable, je rappelle que la stérilité touche 1 couple sur 6 et que ca ne va pas s’arranger, le décor dépeint est ultra réaliste. Dans un monde ou tout espoir est perdu, où l’absence d’enfant est porté comme un fardeau par l’humanité entière, les règles n’existent plus et chacun surfe a sa manière sur le cher slogan des punks No future…
Le film se permet en passant une critique directe de nos démocraties actuelles et du traitement qu’elles font subir aux immigrés « clandestins » et autres parias. Alors que ironie du sort c’est l’une d’entre eux qui porte l’espoir en elle…Espoir que devra protéger un Clive Owen alcolo et dépressif en traversant le sud de l’Angleterre …
Très bon film d’anticipation avec une fin un petit peu concon mais on lui pardonne, l’univers est sombre et oppressant, pas de temps morts et une BO superbe (Kills, Led Zep, Rolling Stones et j’en passe…). L’adaptation du roman homonyme de P.D. James est une réussite

_________________
Dr. Peter Venkman: We came, we saw, we kicked its ass!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guigo
Arbre sâcré
Arbre sâcré
Guigo

Masculin
Nombre de messages : 1780
Age : 38
Localisation : Patatland
Emploi : Fantôme à l'Education Nationale
Loisirs : HEAVY METAL OVER DRIVE
Date d'inscription : 18/12/2004

Les fils de l'homme Empty
MessageSujet: Re: Les fils de l'homme   Les fils de l'homme EmptyLun 6 Nov - 12:47

Putain, encore un film à voir...Heureusement que j'ai le temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB40230
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
JB40230

Masculin
Nombre de messages : 9584
Age : 42
Localisation : Paris XVII
Emploi : Performance and continuous improvement
Loisirs : Deep throat adventures
Date d'inscription : 26/01/2005

Les fils de l'homme Empty
MessageSujet: Re: Les fils de l'homme   Les fils de l'homme EmptyLun 6 Nov - 18:06

Je confirme plus que le docu d'Al Gore, cette fiction qui met en scène pandémies, proliférations nucléaires stérilités, terrorismes et nationalismes fait beaucoup plus flipper, on s'y voit dans trente ans. A ne pas louper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tohu-bohu.forumactif.com
Contenu sponsorisé




Les fils de l'homme Empty
MessageSujet: Re: Les fils de l'homme   Les fils de l'homme Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les fils de l'homme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ezéchiel "Fils de l'homme, tiens-toi sur tes pieds, et je te parlerai."
» Le Fils de l’homme est venu [...] pour donner son âme comme rançon en échange de beaucoup. — Mat. 20:28.
» Le Retour Glorieux du Fils de l'Homme !
» La Croix Glorieuse et le Signe du Fils de l'Homme
» « Alors on verra le Fils de l'homme venir...»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tohu-Bohu :: Détente :: La Toile :: Critiques-
Sauter vers: