Tohu-Bohu

Forum généraliste
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mémoire de nos pères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guiguimaster
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5612
Age : 37
Localisation : Ômiens
Emploi : Intermittant du spectacle dans l'éducation nationale
Loisirs : Avec un boulot pareil j'ai pas vraiment de temps pour ces conneries
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: La mémoire de nos pères   Lun 30 Oct - 13:57




Un film qui confirme que Clint Eastwood est un des plus grands réalisateurs en activité [était-ce encore nécessaire de le rappeler ?], un film utile pour la connaissance des attrocités de la guerre du Pacifique [La ligne rouge était déjà passée par là dans un style très différent], un film salutaire sur la construction politique du patriotisme, un film qui rend donc hommage aux hommes, aux soldats, aux combattants et rien qu'à eux...

Militariste ? C'est la principale critique qu'on peut lire ici ou là. Le propos d'Eastwood serait déplacé en ces temps d'engagements militaires des américains dans des guerres dont personnes ou presque ne perçoient encore le sens... Est-ce à Eastwood d'expliquer dans ces films la géopolitique actuelle ? Va-t-on lui lacher un peu la grappe ? Pourquoi n'aurait-il pas le droit lui aussi, sous prétexte qu'il est Républicain, d'être jugé sur le fond de ses films ?

Alors si comme moi vous êtes tombés sur ce genre d'articles, je ne saurais que trop vous conseiller de les considérer pour ce qu'ils sont : du PQ de fortune, de l'emballage pour poissons, ...

Le nouveau Eastwood n'est pas un film de guerre. c'est un film sur la mémoire de la guerre. La nuance tient à ceci : on assiste à un va et viens permanant entre le champs de bataille, le présent, et les scènes d'époques hors champs de bataille. Cette construction en flash-back peut paraitre déroutante. Il est vrai que parfois elle casse un peu la dynamique des images et qu'au final il n'y a aucune recherche de suspens. Le partie pris est différent : présenter l'enquête du fils d'un ancien combattant qui, après le décès de son père, décide de mener une enquête sur l'histoire des soldats qui érrigère le drapeau sur le sommet de l'île d'Hiwo Jima.

Cette fameuse photo présente dans tous les manuels scolaire et qui à l'époque servit le patriotisme américain et permit de lancer une vaste campagne de vente de bons du trésors pour financer l'effort de guerre. Eastwood décortique donc une image, une photo. Et tout le film ne sert qu'à montrer la différence, l'opposition parfois violente qui existe entre militaires et politiques.

Si Eastwood donne toujours raison aux premiers sur les seconds, son film n'est pas militariste pour autant. Les nombreuses scènes de combats, d'un réalisme rarement atteint, développent suffisamment le thème de l'absurdite de la guerre, de la violence aveugle..., Le champ de bataille d'Hiwo Jima est reconstitué à parti des photos d'époque. Jamais à ma connaissance champ de bataille n'a été aussi impressionnant. On se croirait sur Mars : une terre brulée, dévastée, un paysage cauchemardesque... et la mort partout. Bref on reste callé dans le fond de son fauteuil à pas faire le mariole, à se dire que Call of Duty 2 c'est bien rigolo mais qu'en fait on reste loin du compte... et puis parfois on regrettera quand même certaines longueurs en effet. Mais le thème est si salutaire et la manière de le traiter transpire tant l'intelligence qu'on peut bien nous aussi patienter de temps en temps.

Vivement la suite en janvier, la vision de cette même bataille côté japonais... Un Américain républicain qui se glisse dans la peau des Japonais de 1944, ça s'est une pari osé et une gigantesque savonette ! Patience donc :D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsieurjadis.canalblog.com
Marcus
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4168
Age : 37
Localisation : Au sommet
Emploi : Venerable du sommet
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: La mémoire de nos pères   Mar 31 Oct - 1:25

Tout pareil que le chef qui nous livre encore une fois une critique "Guiguesque" tres juste.



Petit bemol néanmoins: le casting. Encore une fois tous les soldats
sont des gravures de mode. On voit un afro-americain dans un bateau au
debut du film, on se demande comment il est arrivé la. Quand on connait
la proportion de noirs morts sur les plages du pacifique, ca nuit
beaucoup au realisme. Ne parlons pas des gros, il ont tous du etre
reformé.



Les plans larges de camera sont impressionnants, en particulier l'arrivée de la flotte Americaine sur Iwo Jima.



Vivement janvier !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nba.com
Guigo
Arbre sâcré
Arbre sâcré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1780
Age : 36
Localisation : Patatland
Emploi : Fantôme à l'Education Nationale
Loisirs : HEAVY METAL OVER DRIVE
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: La mémoire de nos pères   Lun 6 Nov - 12:40

Je profite que GUiguimaster évoque le sujet pour rappeler qu'il y a des gens (encore en vie...comme quoi la stupidité n'est pas mortelle) qui pensent que le film Le maître de guerre (Heartbreak Ridge), serait un film militariste...comme quoi, la stupidité c'est marrant aussi des fois !
bave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emilio_bratcho
Tohu-Bohien
Tohu-Bohien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6200
Age : 40
Localisation : Dans ton cul
Emploi : Opticien ébéniste
Loisirs : Le kung-fu, les pizzas et les fleurs
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: La mémoire de nos pères   Lun 20 Nov - 23:38

Effectivement, la réalisation est superbe, je rejoins Guigui pour la beauté et le réalisme des scènes de guerre, vraiment hyper prenantes, scotchantes !!!!

Mais, même si le sujet est intéressant et fondamental pour comprendre la construction du patriotisme à l'américaine, il y a quand même beaucoup de longueurs et, ce qui m'arrive rarement, à la fin j'en étais à me demander dans combien de temps il allait finir.

Un avis mitigé donc, entre une réalisation intéressante et un traitement du sujet un peu débordant.....

_________________
Never grow up my friends !
What's this long hard thing ? My machete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mémoire de nos pères   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mémoire de nos pères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» Mémoire d'élève sage-femme
» Histoire et Devoir de Mémoire
» ils ont découvert un moyen d’effacer sélectivement la mémoire
» Mémoire allaitement maternel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tohu-Bohu :: Détente :: La Toile :: Critiques-
Sauter vers: